Le Chien de garde

La grande illusion des Québécois!

Posted in Environnement, Politique québécoise, Société by Le Chien de garde du Québec on juin 22, 2009

Logo Chien de garde du QuébecLa grande illusion… c’est de croire que les Québécois et les Québécoises sont aussi verts dans leurs gestes que dans leurs paroles parce que c’est vraiment le contraste entre les deux… Certains viennent sûrement de tomber de leurs chaises en lisant la première ligne de ce commentaire… mais c’est la pure et stricte vérité. Le but n’est pas de faire le procès de tout le monde puisque ce serait, d’un, improductif et de deux, qui sont les auteurs du Chien de garde pour prétendre à un tel acte? Le but serait plutôt de faire ouvrir les yeux à quelques-uns et qui à leur tous les feront ouvrir à d’autre comme un effet domino.

Certains diront peut-être que le Chien de garde est un démagogue de lancer de tels propos, mais est-ce que ces derniers sont au courant que malgré tous les beaux discours de nos politiciens, de nos gens d’affaires et de toute la bonne volonté des Québécois et Québécoises, nous sommes la province qui produit le plus de déchets résiduels par habitant au pays. Selon François Cardinal, auteur du Mythe du Québec vert, nous produisons encore plus de déchets que la province qui est pourtant la risée environnementale du Canada soit l’Alberta. L’auteur de cet essai chiffre même à 62% l’augmentation des déchets au Québec entre 1994 et 2004. Prenons un autre secteur ou le Québec fait pâle figure et c’est celui du domaine du transport. C’est une problématique d’envergure puisque le nombre de véhicules augmente sans cesse sur nos routes et qu’il y a un faible financement et un manque de volonté politique criant de donner la priorité aux différentes alternatives de transports en commun dans les milieux autant urbains que ruraux. Les auteurs, comme beaucoup d’autres individus sensibilisés aux problématiques environnementales, pourraient continuer encore sur plusieurs pages le procès de tout le Québec, mais comme il a été mentionné plus haut, ce n’est pas le but ici de notre intervention.

Il faudrait plutôt que la population arrive à comprendre que dans une démocratie moderne comme la nôtre, ce sont eux qui détiennent le véritable pouvoir par l’intermédiaire de leur nombre et des médias. Par ailleurs, il faudrait aussi qu’ils puissent comprendre que les petits gestes comptent aussi si tout le monde y participe et sans oublier que le changement tant désiré et tant clamé sur toutes les tribunes ne peut survenir que du bas vers le haut. Les politiciens d’aujourd’hui n’auront jamais le courage de faire les actes qui s’imposent pour faire tourner le vent de bord et n’iront dans cette direction que s’ils y sont forcés par la volonté populaire. La journée que les Québécois décideront de commencer à être véritablement pro-environnement dans leurs façons d’être et d’agir et sans oublier dans leurs habitudes de tous les jours, le fruit sera mûr pour clamer haut et fort que nous sommes réellement verts et sans oublier qu’il sera mûr aussi pour forcer la main aux politiciens vers des gestes véritables pour une meilleure gestion de notre environnement et pour une meilleure application du développement durable. Tel est l’opinion du Chien de garde du Québec sur la nouvelle tendance verte mondiale qui déferle au Québec!

Publicités

Un petit point bleu pâle…

Posted in Environnement, Société by Le Chien de garde du Québec on juin 20, 2009

Logo Chien de garde du Québec

 

 

 

 

 

 

Source : WIKIPEDIA : http://fr.wikipedia.org/wiki/Un_point_bleu_p%C3%A2le  

« Regardez encore ce petit point. C’est ici. C’est notre foyer. C’est nous. Sur lui se trouve tous ceux que vous aimez, tous ceux que vous connaissez, tous ceux dont vous avez entendu parler, tous les humains qui ont existé et ont vécu leur vie. Toute la somme de nos joies et de nos souffrances, des milliers de confiantes religions, idéologies et doctrines économiques, tous les chasseurs et tous les cueilleurs, tous les héros et les lâches, tous les créateurs et destructeurs de civilisations, tous les rois et tous les paysans, tous les jeunes couples d’amoureux, toutes les mères et les pères, tous les enfants espérant, les inventeurs et explorateurs, tous les professeurs de morales, tous les politiciens corrompus, toutes les « superstars », tous les « guides suprêmes », tous les saints et pêcheurs de l’histoire de notre espèce ont vécu ici – une petite poussière suspendue dans un rayon de soleil.
…Il n’y a peut-être pas de meilleure démonstration de la folie des concepts humains que cette lointaine image de notre monde minuscule. Pour moi, cela souligne notre responsabilité de cohabiter plus fraternellement les uns avec les autres, et de préserver et chérir ce point bleu pâle, la seule maison que nous ayons jamais connue.
 » (Sagan, 1994)

Le Chien de garde du Québec vous présente aujourd’hui une photo et sa description qui parle d’elle-même… Il s’agit d’une photo présentant la planète Terre à plus de 6 milliards de kilomètres, soit à la sortie du système solaire. La photo a été prise par la sonde Voyager I en 1990 à la fin de sa mission. Il est possible d’apercevoir la planète puisqu’à ce moment précis où la photo a été prise, la face montrée était sur le côté de l’océan Pacifique. 

Pourquoi cette photo et ce commentaire, vous vous dites ?

Le Chien de garde tenait à vous la présenter puisqu’il s’agit d’une photo qui l’inspire à chaque jour de son existence et en qui il puise une partie de ses convictions les plus profondes. Avouez quand même que voir la planète sous cet angle, cela fait réfléchir énormément…

Ce que le Chien de garde croit, c’est que cette image montre à quel point nous sommes insignifiants dans l’univers et surtout à quel point il est urgent que l’humanité comprenne comme le disait si bien un certain président américain il y a plus de 50 ans… « nous habitons tous la même petite planète, nous respirons tous le même air et nous voulons tous un avenir meilleur pour nos enfants » (Kennedy). Elle nous permet de voir aussi que nous sommes vraiment ignorants et stupides dans notre compréhension véritable de ce qu’il faut faire pour protéger notre planète et sa riche biodiversité. Qui est l’humain pour vouloir tout démolir autour de lui au nom d’un supposé dieu de la croissance économique perpétuelle ? Qui sommes-nous pour pouvoir sceller ainsi si tragiquement le destin de millions d’autres espèces vivantes ?

Nous voulons tous notre maison avec une chambre pour chacun des enfants et une grande cour, deux voitures dans l’entrée, un chalet où s’évader du stress quotidien ainsi que des semaines de vacances dans le sud… Nous voulons tous bien manger, tous bien vivre et tous bien vieillir… Avons-nous seulement conscience que notre mode de vie ou notre souhait d’existence est principalement le problème qui risque notre perte commune. L’empreinte écologique que chacun laisse durant sa vie en est le principal témoin : il est prouvé que si toute la planète vivait avec le style de vie de l’Amérique du Nord (donc, les Québécois aussi), il faudrait environ 6 planètes comme la Terre pour subvenir à nos besoins. Incroyable et écoeurant en même temps !

Les solutions sont pourtant à notre portée à tous… impliquez-vous dans votre communauté et dans votre société pour que chaque petit geste ait une grande portée, éduquez vos enfants dans le respect de l’environnement et la conscience verte véritable, utilisez les transports alternatifs plutôt que la voiture constamment, essayez d’acheter local plutôt que des produits qui viennent de l’autre bout du monde (surtout si le choix est possible), consommez de façon responsable et durable, essayez de limiter votre empreinte écologique en faisant des choix de vie sensés et durables, etc. Toutes ces propositions sont à portée de main et il ne suffit que d’un peu de volonté et de conscience pour pouvoir y arriver !

Il est dans notre intérêt à tous de changer véritablement… après tout, nous habitons tous la même petite planète et nous dépendons tous de cette seule maison connue dans l’univers !

Vous voulez calculer votre empreinte écologique et faire les gestes qui s’imposent pour l’améliorer, consulter le site suivant : http://www.agir21.org/flash/empreinteecoweb/loadcheckplugin.html .